Une rafale de vent a entraîné le déraillement de la télécabine de Cerro Catedral, la station de ski de San Carlos de Bariloche, située en Haute-Patagonie.

L’évènement a eu lieu ce jeudi. Le mauvais temps et les rafales de vent de plus de 100 km/h ont fait dérailler les deux remontées mécaniques de la station argentine de Bariloche.

La tempête et les fortes rafales de vent ont obligé les responsables de la station à fermer la télécabine d’Amanacay. Il restait néanmoins 9 passagers à l’intérieur lorsque le câble a déraillé. Malgré la violence de l’incident, aucun blessé n’est à déplorer.

La télécabine Amancay est une remontée mécanique névralgique pour la station de Cerro Catedral. Elle se situe sur le versant sud et permet d’accéder à la zone intermédiaire de la station.

Plus de peur que de mal pour les skieurs présents lors du(es) déraillement(s)

Les responsables de la station de ski de Cerro Catedral, ont indiqué que la télécabine d’Amancay était fermée au public, et que seule la descente était autorisée pour les skieurs et randonneurs qui souhaitaient redescendre. C’est pour cette raison, que lorsque la ligne ascendante a déraillé, il n’y avait personne dans le sens de la montée. Les neuf personnes présentes se trouvaient sur la ligne descendante. Elles ont été évacuées par les techniciens de la station.

Un peu plus tard, la même chose s’est produite sur le télésiège militaire. Au moment du déraillement, il y avait 90 skieurs sur la ligne du télésiège. Le câble de la remontée mécanique est sorti des poulies, et est resté suspendu grâce au dispositif de sécurité. La remontée fonctionnait aléatoirement compte tenu des conditions météorologiques.

La télécabine d’Amancay n’en est pas à ses premiers déboires. Un incident technique s’était déjà produit au début du moins d’août, et avait conduit à l’arrêt de la remontée. Les agents de maintenance de la station de Cerro Catedral Alta Patagonia S.A (CAPSA) avaient dû évacuer environ 240 personnes qui se trouvaient présentes sur les 110 sièges de la remontée.