Image : GRAND
Pour tenter de préserver les écosystèmes et de protéger l’environnement, de nombreuses stations de ski ont lancé leurs propres initiatives écologiques. Mais les Danois ont décidé de développer un concept de station 100% écologique avec la construction d’une piste de ski artificielle sur le toit d’une usine de traitement des déchets non recyclables qui les convertit en énergie par incinération.
Cette piste de ski urbaine, appelée Copenhill, est située juste au-dessus de la centrale Amager Bakke, en plein centre de Copenhague. Cette nouvelle usine moderne, qui gère les déchets de 550 000 foyers danois et de 45 000 entreprises, permet de chauffer environ 160 000 logements et d’électricité pour plus de 60 000 sans émettre de CO2. Le projet s’inscrit dans l’objectif de Copenhague de devenir la première ville neutre en termes d’émissions de dioxyde de carbone d’ici 2025 et, grâce à cette centrale, éviter l’émission de 100 000 tonnes de CO2 par an.

Une piste de ski 100% verte

En ce qui concerne les caractéristiques de ce domaine skiable particulier, Copenhill présente une surface recouverte d’un matériau vert qui imite la sensation de glisse sur neige. La longueur de la piste est de 600 mètres avec plusieurs cheminements pour atteindre le sommet, une remontée mécanique et un mur de 85 mètres de hauteur pour pratiquer l’escalade, le plus grand mur d’escalade artificiel du monde. Pour les skieurs et snowboarders freestyle, la piste présente de nombreux obstacles et modules de saut. Comme les stations de ski plus traditionnelles, Copenhill a son propre magasin de location de matériel, ainsi qu’un café et un bar pour l’après-ski.
Amager Bakke / Copenhill est situé dans un quartier central de Copenhague, au bord de la mer. Et pour compléter l’aspect particulier de cette étrange et moderne piste de ski verte, l’usine émet d’énormes anneaux de vapeur d’eau. L’investissement total du projet s’élève à 660 millions de dollars et quelques 65 000 skieurs sont attendus pour visiter et tester la piste chaque année.
Bien que le centre fonctionne depuis 2017, Copenhill ouvrira ses portes au public cet été. Mais, en attendant de la tester par vous-même, voici une petite vidéo de la star du freestyle Jesper Tjäder :

Vidéo: Euronews (en español) via Youtube