A quel âge mon enfant peut-il découvrir le ski ?  Voici l’une des principales questions que se posent tous les passionnés de ski lorsqu’ils forment leur propre famille et souhaitent que leurs enfants se familiarisent avec l’univers de la neige et fassent leurs premiers pas au ski.

Le pré-requis : avoir envie !

La vérité est que l’âge idéal pour commencer à skier est quelque chose de très relatif en fonction des enfants. Les spécialistes ont chacun leur propre opinion, mais il est fondamental de respecter le rythme des enfants et surtout leur envie d’essayer le ski. Un enfant qui a peur ou qui simplement ne veut pas faire de ski sera mal à l’aise et l’empêchera de passer un moment agréable dans la neige. De plus, forcer un enfant peut lui faire détester le sport ou le ski en particulier.

Le moment où ils se sentiront prêts à dévaler les premières pistes arrivera tôt ou tard. Parmi les enfants qui débutent le plus tôt, on retrouve naturellement les enfants qui habitent en montagne ou près d’une station de ski. Ces enfants ont plus de contact avec la nature et peuvent généralement commencer à apprendre à glisser à l’âge de 2 ou 3 ans.

L’initiation sportive au ski doit toujours se faire par le jeu

L’initiation sportive au ski doit toujours se faire par le jeu, volontairement, guidée et sans impositions, pour éviter un transfert négatif.
Lors des premières expériences dans la neige, il est idéal qu’il ne fasse pas trop froid. Si tel est le cas, l’enfant sera mal à l’aise et il lui sera difficile d’apprécier la montagne en hiver.

Peut-être que les meilleures dates seraient à la fin de la saison, lorsque les jours sont plus chauds et plus longs. De plus, le choix de la station sera important lorsque l’on part avec des enfants qui vont commencer à skier, principalement du fait de son orientation et de la disponibilité d’appartements au pied de la piste qui facilitent la logistique.

LES PREMIÈRES EXPÉRIENCES DANS LA NEIGE DOIVENT COMMENCER LORSQUE LES CAPACITÉS PHYSIQUES ET PSYCHOLOGIQUES DE L’ENFANT LE PERMETTENT

Les êtres humains, depuis leur plus jeune âge adorent jouer, et plus particulièrement apprendre en jouant. Découvrir les plaisirs de la neige progressivement, en toute sécurité et savoir choisir les moments seront essentiels pour que votre fille ou votre fils prenne goût aux sports de neige. Jouer avec eux dans la neige, marcher, courir, sauter ; le plus important est qu’ils se familiarisent avec la neige et l’associent à quelque chose d’amusant et de ludique.

Quel est le meilleur âge d’un enfant pour apprendre le ski ?

Le processus d’enseignement-apprentissage sera bénéfique selon les capacités physiques de l’enfant, et non pas son âge. Ici, il convient de savoir comment différencier trois concepts clés:

  • Croissance, comme une augmentation progressive du corps;
  • Maturité
  • Développement biologique et psychologique

Selon les niveaux de développement moteur, l’enfant peut apprendre à skier tôt ou tard. Toute fille ou garçon aura besoin d’un minimum de tonicité musculaire, d’agilité et de coordination pour faire ses premiers pas, se déplacer dans la neige avec des bottes, apprendre à glisser, porter son matériel, …

“LA MATURITÉ PHYSIQUE, MOTEUR, COGNITIVE ET SOCIALE DÉTERMINERA LE MEILLEUR MOMENT POUR DÉCOUVRIR LES PLAISIRS DE LA NEIGE”


À 1 an, l’enfant ressentira le froid de la neige, respirera l’air en altitude, glissera peut-être dans un traîneau tiré par ses parents et jouera avec la neige comme si c’était du sable.

A 2 ans, l’enfant pourra marcher dans la neige avec l’aide de ses parents et vous pourrez commencer à introduire des jeux de glisse sur la neige, avec et sans luge. Il existe des skis sous forme de jouets qui ne glissent pas mais transmettront les premières sensations à votre enfant.

A 3 ans, il commencera normalement à glisser, avec des skis, sur des terrains plats sans dénivelé. Les niveaux de proprioception, d’équilibre et de coordination de l’enfant détermineront s’il est temps ou non d’apprendre à skier. A partir de 3 ans, il existe du matériel spécifique pour les enfants, des jardins de neige et d’excellents professeurs pour enseigner les plaisirs de la glisse.

 

5 ans : l’âge idéal d’un enfant pour découvrir le ski

La vérité est que l’âge idéal d’un enfant pour débuter le ski est relatif. Chacun a son propre avis, mais le premier critère que les enfants doivent remplir pour être prêts à commencer le ski est sans aucun doute l’envie de vouloir l’essayer.

Les écoles de ski et les tour operateurs acceptent généralement les enfants à partir de 3 ans, parfois même à partir de 2 ans et demi, bien qu’ils soient mieux préparés vers l’âge de 4 ou 5 ans. Cela dépendra généralement de leur condition physique, le ski étant un sport très exigeant et demandant généralement beaucoup d’efforts de leur part.

Psychologiquement, un an ou deux peuvent également faire une grande différence, par exemple en ce qui concerne leur durée d’attention. Il est très probable qu’un enfant de moins de 4 ans pense plus à jouer dans la neige qu’à essayer d’apprendre à skier.

Photo station de ski Val Cenis

Certaines personnes pensent que l’âge idéal pour apprendre à skier est l’âge de 5 ans, surtout lorsque les enfants ne sont pas originaires de la montagne. Dans tous les cas, les leçons de ski pour les plus jeunes enfants sont toujours très ludiques et l’apprentissage se fait sous forme de jeux.

L’âge idéal pour commencer à skier variera d’un enfant à l’autre. L’âge varie en fonction de sa condition physique ou de son habitude à côtoyer la montagne. Tout dépendra si l’environnement de l’enfant et tout ce qui a trait au ski lui est plus ou moins naturel.

Passer un bon moment dans la neige

Si les enfants commencent à skier très tôt dans leur vie, l’apprentissage sera sensiblement le même, qu’ils débutent à l’âge de 3, 4 ou 5 ans. Ce qui fera la différence sera la manière dont ils percevront leur première expérience avec les skis, et le fait qu’ils passent un bon moment dans la neige. Par conséquent, le plus important est de s’adapter à leur rythme et de ne pas les forcer.

Le printemps est une période idéale pour débuter le ski, les journées étant plus longues, moins froides et la neige moins dure.