Qui n’a jamais rêvé de passer Noël sous la neige, ou les pieds dans la neige ? Et bien, cela a été chose faite pour les touristes venus en nombre dans les stations de sports d’hiver des Alpes.
Avec une météo clémente durant les vacances, et un soleil très présent sur l’ensemble de la période, les skieurs ont pu profiter de la montagne, de la neige, mais aussi des terrasses, et des activités annexes au ski.
Le jour de Noël et le jour du Nouvel An tombant cette année un mardi, le calendrier a lui aussi été plus favorable que la saison dernière, et facilité les réservations.

Hausse de 19% du chiffre d’affaires à Val Cenis

L’enneigement sur la station de Val Cenis était très satisfaisant pour ces vacances de Noël, avec environ 90% du domaine ouvert, et du soleil. Selon Yves Dimier, Directeur de la station de Val Cenis, “on revient à des niveaux de fréquentation d’il y a 3 ou 4 saisons”.
Le plus grand domaine skiable de la Savoie Haute Maurienne afiche une hausse de 19% de son chiffre d’afaires par rapport à la saison précédente, et une augmentation de 5% du nombre de journées ski.

Bilan exceptionnel pour les Alpes du Sud

Le pic de fréquentation a eu lieu durant la semaine du Nouvel An qui affichait un taux d’occupation moyen de près de 79 %, soit une hausse de 19 % par rapport à la saison antérieur. Dans le département des Hautes-Alpes, le taux de remplissage moyen a même atteint 84 %. “Ce début de saison est remarquable. Rarement nous avons aussi bien démarré”, souligne Yvan Chaix, directeur de l’agence de développement économique et touristique des Hautes-Alpes à nos confrères de La Provence.
Certaines stations ont été particulièrement favorisées par cet engouement pour la neige et pour le ski : Risoul affichait un taux d’occupation de 95 % lors la deuxième semaine des vacances de Noël, et la station des Orres un taux d’occupation de 100% pendant cette même semaine.
Du côté du Val d’Allos, les professionnels ont le sourire. Les domaines skiables affichent une hausse de 15% du nombre de journée skieurs par rapport à la saison dernière.
«Nous avons eu de la neige, du froid, et des clients très satisfaits du produit proposé. Les investissements réalisés cette année ont été très appréciés par les skieurs. Le nouveau télésiège a diminué par trois le temps d’accès à la station de Pra-Loup, et les nouveaux aménagements des pistes de ski (notamment la neige de culture) ont fiabilisé l’enneigement et la skiabilité de ces pistes”, indique Gérard Bracali, Directeur des domaines skiables du Val d’Allos. “Nous sommes globalement très satisfaits de ces vacances de Noël, contrairement à nos amis pyrénéens, pour qui nous avons une forte pensée, en tant que professionnels de ce secteur”, ajoute Gérard Bracali.
Toujours sur l’Espace Lumière, à Pra Loup, les socioprofessionnels de la station bas-alpine ont fait le plein, restaurants en tête. “On ne peut qu’avoir le sourire”, assure Sylvain Verdier, le président d’Ubaye Tourisme
Il est vrai que les Alpes du Sud ont bénéficié en début de saison d’un enneigement particulièrement conséquent en ce début d’hiver, avec des hauteurs de neige parmi les plus hautes de l’hexagone. Les vacances de Noël ont elles été placées sous le signe du soleil.

Neige et Soleil : la combinaison parfaite pour rendre la montagne attractive. 

Toujours selon Yvan Chaix à nos confrères de La Provence, cette réussite “s’inscrit aussi dans la bonne dynamique des stations haut-alpines, avec des investissements à hauteur de 40 millions d’euros en 2018”. Plusieurs investissements ont été réalisés, comme de nouvelles remontées mécaniques aux Orres, à Serre Chevalier, à Puy Saint-Vincent ou au Val d’Allos. Les réseaux de neige de culture ont également été améliorés, à Vars ou au Val d’Allos avec l’installation d’enneigeurs de dernière génération, disposant de capacités de production plus importantes.