La station de ski d’Astún est contrainte de reporter son ouverture. Sur le versant espagnol de la chaîne des Pyrénées, les stations ont souffert les caprices de la météo. Les prévisions météorologiques de ces derniers jours n’ont en effet pas été favorables à l’ouverture des stations de ski. Les skieurs espagnols souhaitaient pouvoir skier pour le pont de la Constitution (6 décembre) et le pont de l’Inmaculée Conception (8 décembre).
Malgré les chutes de neige généreuses reçues au cours du mois de novembre, accompagnées de températures négatives, les conditions n’ont pas permis l’ouverture des pistes pour cette date stratégique de début de saison.
Un climat automnal tempéré a prévalu ces derniers jours, accompagné de précipitations sous forme de pluie. La pluie a entraîné la disparition d’une grande partie du manteau neigeux qui recouvrait la station de ski d’Astún. La présence de la neige se situe dans de nombreux territoires de l’Aragon au-dessus de 2.000 mètres sur les pentes sud des Pyrénées et la neige existante est humide. Malgré le travail minutieux de damage, de production de neige de culture, et les investissements réalisés par les équipes de la station de ski aragonaise, la météo a toujours le dernier mot. La direction a été contrainte d’annuler l’ouverture prévue d’Astún.
La raison ? Des journées ensoleillées, un ciel partiellement voilé accompagné de températures clémentes et qui ne seront guère négatives. Sans oublier l’influence du vent dans les prochains jours qui rend impossible l’ouverture attendue d’Astún. Cette dernière avait tout fait pour ouvrir une partie du domaine skiable en ce tout début du mois de décembre.
À l’heure actuelle, un grand anticyclone empêche l’arrivée de nouvelles chutes de neige durant au moins une semaine. Il ne reste donc plus qu’à patienter et à attendre le retour du froid et de la neige pour pouvoir profiter du sport blanc dans la station de ski d’Astún, à l’occasion de fêtes de Noël et de fin d’année.
Photo : archives station Astún