Photo by Adam Adams on Unsplash

Les skieurs français vivent connectés.

Selon l’étude ConsoMontagne (menée par l’Association Nationale des Maires de Stations de Montagne -ANMSM-) qui décrypte les habitudes de consommation des Français aux sports d’hiver depuis 2012, les skieurs français sont de plus en plus friands de vacances connectées.

Internet, du début jusqu’à la fin 

Tranquillement assis sur leur canapé, les français réservent de plus en plus leurs vacances d’hiver sur Internet, qu’il s’agisse de la réservation de leur hébergement, la location de matériel, comme de l’achat ou du rechargement de leurs forfaits de ski.
Côté hébergement, l’étude ConsoMontagne précise que le nombre de locations effectuées depuis un site de particulier à particulier a connu une importante progression de l’ordre de 12 points (68 %), en partie liée au développement presque « insolent » de la plateforme Airbnb.  Cette dernière cumule 22 % des réservations réalisées en 2018 contre 15 % en 2017, au détriment de la plateforme de particuliers à particuliers Le Bon Coin qui a subi un recul de 4 points bien qu’elle ait permis 23 % des réservations effectuées auprès d’un particulier.
Qu’il s’agisse de la préparation de leurs vacances au ski comme durant leur séjour, les skieurs français vivent perpétuellement connectés.
Les centrales de réservations locales des stations de ski semblent quant à elles, perdre la côte auprès des skieurs, car seuls 7 % des Français se sont rendus sur le site de la station pour chercher leur hébergement, soit moitié moins qu’en 2017. Une donnée importante à prendre en compte dans les futurs développements informatiques des stations.

La souplesse d’internet au service des skieurs prévoyants et des retardataires

Mise à jour instantanée des informations, offres spéciales Early Booking (réservations à l’avance) ou offres de Dernière minute séduisent de nombreux skieurs.
L’étude ConsoMontagne confirme que « plus d’un vacancier sur 3 (35 %) a réservé ses vacances aux sports d’hiver entre 1 et 3 mois à l’avance. Presque un quart des Français (24 %) partis à la montagne ont bloqué leur location entre 8 et 30 jours avant leur départ. S’ils s’y prennent toujours plus tard, en moyenne 50,2 jours l’hiver dernier contre 54,9 jours en 2014, les Français ont à cœur de faire le bon choix ».

Des vacances connectées 

« Jamais sans mon portable !» pourrait devenir le slogan des skieurs d’aujourd’hui. Skis aux pieds, assis sur le télésiège ou en train de siroter un chocolat chaud en terrasse, tout prétexte est bon pour partager virtuellement ses vacances avec ses amis ou sa famille.
Selon les tous derniers chiffres de l’étude ConsoMontagne, « le taux de vacanciers ayant utilisé les réseaux sociaux durant leur séjour atteint jusqu’à 83 % pour les moins de 25 ans.
« Jamais sans mon portable !»
En moyenne, 36 % des sondés ont reconnu avoir utilisé les réseaux sociaux pour publier des photos de leur séjour. Près d’une personne sur 4 (24 %) y a eu recours pour garder le contact avec les proches restés à la maison quand 22 % les ont utilisés pour communiquer avec leurs compagnons de séjour ».
Photo d’un selfie sur télésiège. By Emma Paillex on Unsplash
Alors que certains argumentaient que la montagne était l’un des endroits les plus calmes, du fait de la couverture réduite et parfois de l’absence de réseau, les stations de ski s’affairent pour remédier à ces zones d’ombre.
Dans les Pyrénées françaises, la station de ski de Peyragudes propose de nombreux services tels que le Wifi gratuit sur la station, et 6 nouvelles zones public seront en service cet hiver dont 2 en haut des pistes, les tablettes de rechargements de forfaits en libre-service, ainsi que des bornes automatiques qui, à partir de cet hiver, permettront de retirer ses forfaits commandés sur internet sur présentation d’un code barre depuis son smartphone… comme au cinéma !
Même nouveauté sur la station de La Molina qui fait elle aussi le choix de la technologie, en intégrant le smartphone dans l’achat et le rechargement des forfaits de ski.
Les zones Wifi se multiplient sur les domaines skiables pour que tout un chacun puisse en permanence être connecté avec les siens. Un service qui améliore considérablement la sécurité de l’usager et qui lui améliore la relation client avec la station. Au delà de l’amélioration de la couverture réseau, les stations développent de nouveaux services au travers des leur propre application : plan des pistes, météo, activités, offres spéciales, horaires, etc.
Selon l’étude ConsoMontagne, “21 % des personnes interrogés ont téléchargé l’application de la station où ils résidaient pour consulter la météo (76 % d’entre eux), le plan des pistes (66 %), les conditions d’enneigement (53 %), les activités et après-ski proposées par le lieu (26 %), les horaires des navettes (20 %) et les informations routières (11 %)”.
La station de Baqueira Beret, dans les Pyrénées espagnoles, est allée encore plus loin cette saison, en développant un système de « glisse assistée » qui permet aux skieurs de se rendre d’un point A à un point B par les pistes recommandées par l’application et adaptées à leur niveau.

Méthodologie de l’enquête

Au total 6100 personnes ont répondu à cette enquête en ligne menée durant 6 hivers consécutifs. Les personnes interrogées représentent des français (pas d’analyse sur la clientèle étrangère) de 18 ans ou plus ayant effectué au moins un séjour (avec minimum une nuitée) aux sports d’hiver.
Ce sont environ 1000 personnes qui ont répondu chaque saison à cette enquête :
– 2012 : 1015 répondants
– 2013 : 967 répondants
– 2014 : 1043 répondants
– 2015 : 1018 répondants
– 2016 : 1027 répondants
– 2017 : 1030 répondants
– 2018 : 1034 répondants