Photo : Val d’Allos – arrivée du nouveau télésiège Marin Pascal – 24/10/2018
La station du Val d’Allos est située dans les Alpes du Sud, dans le département des Alpes de Haute Provence. Elle appartient à l’Espace Lumière et ses pistes sont reliées à celles de Pra Loup, soit un total de 180 kilomètres de pistes.
Avec un tracé différent, 1950 mètres de longueur, un peu plus de 500 mètres de dénivelé, et une altitude d’arrivée supérieure (2350 mètres), l’objectif de cette nouvelle remontée mécanique est d’amener rapidement et confortablement les skieurs en altitude.
Le télésiège est situé sur la rive gauche du domaine skiable du Val d’Allos et permet de rejoindre la liaison avec la station de Pra Loup. Le nouveau télésiège débrayable Marin Pascal aura un débit provisoire de 2400 personnes/heure, pour un débit possible de 3000 personnes/heure.

Fiabiliser l’enneigement avant tout 

L’aménagement de cette zone ne se limite pas à l’installation du nouveau télésiège débrayable. Des travaux complémentaires sont également réalisés, en termes d’extension du réseau de neige de culture, ainsi que l’installation de barrières à neige permettant de récupérer et conserver la neige. 
 
Les barrières à neige représentent une solution technique pour le contrôle de l’enneigement des pistes de ski, des remontées mécaniques, des gares de départ et d’arrivée, mais aussi la mise en place de carrières à neige.
900 mètres de barrières à neige seront installées sur ce secteur, sachant que ces barrières à neige peuvent accumuler de la neige sur une distance égale à 20 fois leur hauteur (source : MBS).
Des travaux qui portent d’une part sur l’enneigement naturel, et d’autre part sur le réseau de production de neige, permettant de fiabiliser ainsi l’enneigement sur ce secteur et la liaison vers la station, via la piste des Tétras.
Photo : Nouvelles barrières à neige installées au Val d’Allos – Photo prise le 02/11/2018

Un remplacement d’appareil qui s’inscrit dans un projet global de modernisation Val d’allos

Depuis 2008, les travaux de modernisation et de relooking de la station s’accélèrent. Les pouvoirs publics, via le Syndicat Mixte des Alpes de Haute-Provence (composé du Département et de la Communauté de communes Haut-Verdon Val d’Allos), se sont engagés à moderniser cette station, et de surcroit miser sur un avenir prometteur de l’Espace Lumière (Val d’Allos et Pra Loup).
En 2017, le remplacement du Télésiège à pinces fixes 4 personnes des Chauvets avait donné lieu à l’installation de deux tapis roulants, mais aussi à des travaux de terrassement permettant de recevoir la nouvelle gare de départ du Télésiège débrayable Marin Pascal.
“Ouverte 45 jours l’hiver dernier, l’objectif aujourd’hui est qu’elle soit accessible au minimum 100 jours”
L’objectif des pouvoirs publics est clair : placer la station du Val d’Allos et l’Espace Lumière dans le Top 3 des domaines skiables des Alpes du Sud. Et pour parvenir à relever cet enjeu de taille, maintenir la liaison entre le Val d’Allos et Pra Loup est fondamental :
“Ouverte 45 jours l’hiver dernier, l’objectif aujourd’hui est qu’elle soit accessible au minimum 100 jours” expliquait René Massette, président du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence et des syndicats mixtes de Pra Loup et du Val d’Allos à nos confrères de la Provence, en novembre dernier.

modernisation val dallos

Garantir l’accès à l’Espace Lumière

“L’enjeu principal est de garantir l’accès à l’Espace Lumière sur un plus long terme si ce n’est tout au long de la saison mais aussi d’offrir du ski propre à chaque appareil, un niveau de difficulté accessible et des remontées mécaniques avec des temps de transport réduit” confirmait également Hervé Lyons, directeur des deux syndicats, à La Provence.
« Ces investissements ont été pensés pour améliorer et fiabiliser l’offre de ski sur notre territoire. Nous nous devons de travailler à la modernisation des installations pour toujours mieux satisfaire nos clients, et rester compétitif sur le marché du ski. Notre clientèle provient majoritairement de la côte d’Azur et nous souhaitons renforcer notre attractivité auprès de cette clientèle, grâce à une fiabilisation de la liaison avec Pra Loup », nous précise Gérard Bracali, Directeur des Domaines Skiables du Val d’Allos.
La dernière tranche de travaux, inscrite dans ce schéma global de modernisation jusqu’en 2021, prévoit le remplacement du télésiège de Vescal pour un montant total d’environ 7 M€. Cette nouvelle remontée mécanique permettra d’accéder au secteur des Agneliers, depuis le nouveau Télésiège débrayable Marin-Pascal.