Au début du mois d’avril 2018, le nombre de visiteurs (nombre de journées Ski) des cinq stations de sports d’hiver écossaises, a dépassé les 202 000. Un résultat largement supérieur à ceux de 2015/16 et 2014/15.
Les cinq stations de ski situées sur le territoire écossais sont CairnGorm, Glencoe, Glenshee, The Lecht et Nevis Range. Depuis 2010, le pays a accueilli plus de deux millions de skieurs et de snowboardeurs, générant plus de 182 millions de livres sterling pour l’économie nationale.

Les stations de sports d’hiver écossaises

Mais au cours des derniers hivers, les stations de ski ont eu du mal à maintenir leurs domaines skiables ouverts en raison de mauvaises conditions météorologiques, et le nombre de visiteurs a naturellement diminué. Cet hiver 2017-2018 est une toute autre histoire : grâce à l’impressionnante épaisseur de neige, toutes les stations écossaises étaient ouvertes, et il était encore possible de skier à Glencoe au début du mois de mai.
« La saison d’hiver est une saison très réussie. Ce résultat est très bon et aura généré plus de 5 millions de £ pour les cinq stations de ski du territoire. »
Finalement, le nombre de visiteurs a été confirmé à 247.139 pour cette saison.
«Dès le début de la saison, nous avons eu de la neige et un engouement exceptionnel de nos clients. Nous avons eu quelques-unes des meilleures journées de bluebird jamais connues en Écosse avec un ciel bleu, du soleil et de la neige fraîche », a déclaré Andy Meldrum, président de Ski Scotland.
L’augmentation du nombre de skieurs montre que l’intérêt pour l’Ecosse s’est récemment accru, ce que confirment les recherches menées par le fournisseur de données en ligne SEMrush.
Une étude sur les recherches en ligne effectuées sur Google a en effet révélé que durant le mois de février, le point culminant de la saison de ski, deux stations de ski écossaises étaient les plus recherchées par les utilisateurs britanniques.

Les skieurs cherchent des destinations plus proches de chez eux

Glenshee était la station de ski la plus recherchée, Glencoe se classant deuxième. Les recherches effectuées par Google au Royaume-Uni pour Glenshee ont augmenté de 22% en glissement annuel, passant de 40 500 en février 2017 à 49 500 en 2018. Les recherches de Glencoe sont passées de 21 100 en 2017 à 40 500 en 2018 – une augmentation de 49,5%.
Certaines stations de ski françaises, telles que Chamonix, Avoriaz, Courchevel, Méribel et Les Arcs, se classent tout juste derrière Glenshee et Glencoe dans le volume de recherches Google effectuées.
En février, les recherches en ligne sur les stations de ski écossaises ont augmenté de 16,3% en moyenne.
L’augmentation du trafic de recherche est intervenue à un moment similaire à celui des accusations selon lesquelles les stations de ski écossaises dépensaient près de la moitié de leur budget d’exploitation en neige artificielle, une revendication à laquelle les stations s’opposaient fortement.

Approuvé un prêt de 4 millions de livres sterling à Cairngorm Mountain Limited

Highlands and Islands Enterprise (HIE), l’agence de développement économique et communautaire du gouvernement écossais, a approuvé un prêt de 4 millions de livres sterling à Cairngorm Mountain Limited afin de Construire une piste de ski artificielle à la pointe de la technologie et réaménager le bâtiment Ptarmigan de la station.
SEMrush estime que les résultats de ses moteurs de recherche représentent une information significative pour le futur. «Le secteur du voyage devrait prendre des notes, les données des moteurs de recherche peuvent souvent identifier les tendances du secteur avant qu’elles ne surviennent, et il semble que les clients cherchent des destinations plus proches de chez eux pour leur prochain voyage de ski», a déclaré Olga Andrienko, responsable du marketing mondial.
Toutefois, l’étude suggère également que les skieurs britanniques élargissent leur champ de recherche pour choisir leur destination de ski. Les stations de sports d’hiver canadiennes de Whistler et de Banff se sont également avérées populaires dans les recherches en ligne. Avec respectivement 22 200 et 14 800 recherches au Royaume-Uni, les deux stations se sont classées au même niveau que des destinations européennes telles que Courmayeur en Italie (8 100 recherches), Saas Fee en Suisse (4 400 recherches) et Mayrhofen en Autriche (9 900 recherches).

Les skieurs britanniques pourraient-ils perdre de l’intérêt pour les Alpes?

Il est avant tout très improbable que l’hiver 2018-2019 connaisse des conditions d’enneigement aussi extraordinaires que celles de l’hiver dernier. Mais une inquiétude perdure : quel sera l’impact du le Brexit sur l’industrie du ski et sur les millions de skieurs et de snowboardeurs britanniques qui voyagent en Europe, en France, en Autriche et en Italie ?
Source : Telegraph