1314 sur 2892 : c’est le nombre d’athlètes femmes sur le nombre total d’athlètes aux prochains jeux olympiques qui auront lieu à Pékin en 2022.
Plusieurs épreuves seront dès à présent mixtes, afin  de favoriser la représentation féminine, et atteindre une proportion de 45,44% (contre 41,9% pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang).
Parmi les disciplines concernées en ski, on retrouvera :
  • Une épreuve de saut à ski mixte, 
  • Une épreuve mixte en figures freestyle, 
  • Des épreuves hommes et femmes de big air 
  • Une épreuve mixte en snowbard cross
Kit McConnell, directeur des Sports au CIO et à ce titre en charge du programme des Jeux Olympiques, se réjouit de cette décision :
“Nous augmentons encore la représentation féminine. Ce sera le plus grand nombre de sportives féminines jamais atteint aux JO d’hiver”.
Photo : Kit McConnell
Une grande nouvelle pour le ski mais aussi pour des sports tels que le tournoi féminin de hockey sur glace qui comptera 10 équipes au lieu de 8, gagnant ainsi 46 sportives.
Le bobsleigh féminin sera également mis à l’honneur avec la toute nouvelle discipline de bobsleigh monoplace féminin qui fera son entrée aux Jeux Olympiques de Pékin.
Enfin, une épreuve mixte sera ajoutée en patinage de vitesse shortrack.
Mais parallèlement, plusieurs disciplines vont voir se réduire leurs effectifs, comme par exemple le biathlon avec 20 sportifs en moins ou le patinage, avec 26 sportifs en moins.