Depuis plus de 15 ans, RichesMonts est partenaire officiel de la Fédération Française de Ski. Plus de 15 ans de collaboration autour des athlètes, des compétitions, et de l’accompagnement des supporters de la FFS sur les grands moments au coeur des stations françaises.
Juste avant la finale du Ladies Night Tour qui aura lieu le 6 mars à FontRomeu Pyrénées 2000, les  Raclett’eurs, amateurs de ski pourront contribuer à soutenir la recherche contre le cancer en se mobilisant à Font-Romeu Pyrénées 2000 le dimanche 04 mars pour le slalom solidaire de la Jonquille.
Ouvert à tous, dès 8h du matin et pour la journée, l’inscription est de 15 € et sera entièrement reversée à l’Institut Curie.

Programme de Slalom de la Jonquille

  • 08h00 à 10h00 : Remise des dossards et d’un T-shirt Jonquille aux participants sur la piste (Rdv sur le site de la Calme – Font Romeu).
  • 10h00 : Ouverture du slalom solidaire géant.
  • 08h00 à 18h00 : Vente et animation solidaires au profit de l’Institut Curie. RichesMonts, partenaire de l’Institut Curie, vendra sur son foodtruck de savoureuses pommes de terre et de raclette à la rampe, dont tous les profits seront reversés pour la recherche contre le cancer.
  • 13h00 : Remise des trophées Une Jonquille pour Curie, et distribution des lots aux plus méritants !
Inscriptions en ligne en cliquant ici (règlement sur place pour les mineurs), ou directement dans les écoles de ski de Font-Romeu Pyrénées 2000.
C’est dans une ambiance festive avec petits et grands que le Slalom solidaire de la Jonquille aura lieu en la présence de la Marraine Caroline Loeb qui lancera la course et fera la remise des prix : « Lequel d’entre nous n’est pas, ou n’a pas été touché de près ou de loin par le cancer ? Je suis heureuse et fière d’avoir été sollicitée pour marrainer la troisième édition de cet événement qui permettra de récolter des dons pour ces chercheurs admirables qui se battent pour faire avancer les recherches et améliorer notre santé. » déclare t’elle.

Un slalom virtuel pour les non-skieurs

Pour poursuivre cette expérience caritative : les non-skieurs, les Racletteurs solidaires, les passionnés de jeux vidéo et finalement tous ceux qui souhaitent contribuer à cette campagne de dons, la marque RichesMonts propose de s’équiper d’oculus dans son espace animation pour un slalom solidaire de la Jonquille 100 % montagne et virtuel.
Le principe est simple :
En se penchant à gauche ou à droite, l’utilisateur oriente ses skis de manière à cueillir des jonquilles tout au long de la descente (une caméra capte ses mouvements).
Les jonquilles seront repérées par un effet de brillance et un compteur de jonquille sera visible à l’écran.
Pendant les 1m38s de descente, 20 jonquilles à «collecter» seront réparties sur ce parcours:
1 jonquille cueillie = 10 centimes, soit 2€ pour les champions de la descente !
Cet espace animation sera situé en bas de la piste, juste à côté du Foodtruck RichesMonts.
Un événement d’autant plus important que les fonds recueillis serviront à soutenir la création du 1er centre pédiatrique intégré pour les moins de 25 ans : SIREDO.
Chaque année, plus de 700 jeunes dont 300 nouveaux patients sont suivis à l’Institut Curie. Avec SIREDO, un nouveau cap est franchi, ce centre rassemblant, les forces vives de l’Institut : équipes de recherche pédiatrique et médecins se mobilisent, autour des enfants, pour accélérer le combat contre les cancers touchant les plus jeunes.
Grâce aux progrès réalisés au cours des quatre décennies, 8 enfants sur 10 guérissent. Mais malgré ces avancées, le cancer reste la 2ème cause de mortalité chez les moins de 15 ans, après les accidents.
Encore trop d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes décèdent des suites d’un cancer. “En associant l’expertise des meilleurs spécialistes de ces cancers tant d’un point de vue médical que scientifique, le centre d’oncologie pédiatrique de l’Institut Curie, SIREDO, a pour ambition d’améliorer la survie en découvrant de nouveaux traitements pour les jeunes patients en échec thérapeutique et de réduire les séquelles des traitements” explique le Docteur Olivier Delattre, Directeur de SIREDO.