Pour sa première participation aux Jeux Olympiques, Julia Pereira a décroché la médaille d’argent sur une épreuve de snowboardcross et devient la plus jeune française médaillée de l’histoire des Jeux Olympiques. L’adolescente d’Isola 2000 n’était pourtant pas la favorite pour cette épreuve.

Julia Pereira : tout juste 7 ans de snowboard…

L’histoire de Julia est d’autant plus insolite qu’elle a débuté le snowboard il y a à peine 7 ans. Un changement de cap après s’être fâchée suite à un entraînement de ski raté. Pendant que certains s’efforcent d’atteindre le plus haut niveau pendant plusieurs années, Julia atteint le sommet de la gloire à la vitesse grand V.

“Je ne cacherai pas ma joie. On parle des Jeux Olympiques quand même, c’est une médaille olympique. Je suis tellement fière de ce que j’ai fait”, racontait après la course la rideuse d’Isola 2000, auprès de la Presse. “Je ne m’y attendais pas, vu la tête de cette finale, avec les filles qui étaient avec moi. Mais du coup je n’avais rien à perdre”, a-t-elle expliqué.

Photo : Julia Pereira – Nice Matin

La Jeunesse française à l’honneur 

La jeunesse féminine est à l’honneur dans l’équipe de France : tout juste quelques jours après le titre de Perrine Laffont à seulement 19 ans, Julia Pereira, démontre que l’envie et le talent sont les piliers de la réussite. A tout juste 16 ans, cette lycéenne bat tous les records !
Elle fait encore mieux que la skieuse Danièle Debernard, médaillée à 17 ans en 1972, et que la sauteuse Coline Mattel revenue des Jeux Olympiques de Sotchi avec une médaille à seulement 18 ans.