L’événement Saint-Germain des Neiges, qui rassemble la Montagne Française et lance la saison d’hiver, bat son plein en plein coeur de Paris (6ème arrondissement) jusqu’à dimanche inclus.

A l’occasion de l’inauguration de cet évènement, l’Observatoire National des Stations de Montagne a présenté les premiers chiffres des taux d’occupation et des réservations dans les stations de ski françaises.

OPTIMISME DANS LES STATIONS DE SKI FRANÇAISES

Sur l’ensemble de la saison à venir, la stabilité est de mise avec une évolution globale de + 0,1 point.
Ces données sont des estimations réalisées par le Cabinet conseil G2A, sur la base d’un panel de 60 000 lits représentatifs du marché de la montagne française.
Les professionnels de la montagne estiment que cette photographie, réalisée en amont de la saison d’hiver, évolue fortement avec l’arrivée des premières chutes de neige de la saison. Une tendance qui devrait se conforter dans les prochaines semaines.

Les premiers chiffres prometteurs de la saison concernent les vacances de fin d’année. Pour la période des vacances de Noël, plus de la moitié des lits touristiques sont déjà réservés. « Les températures fraîches en altitude permettent aux techniciens du manteau neigeux de préparer d’ores et déjà les pistes et les chutes de neige qui se poursuivent dans les massifs accélèrent les réservations. » explique Charles-Ange Ginésy, Président de l’ANMSM (Association Nationale des Maires des Stations de Montagne).

Les réservations de dernière minute, liées aux conditions météorologiques

Les réservations de dernière minute, liées aux conditions météorologiques,
représentent une part importante des séjours pour la période de Noël et du Jour de l’an. Les chutes de neige actuelles et annoncées ainsi que l’ouverture précoce de plusieurs domaines skiables donnent déjà de bonnes perspectives pour la période.

Il est important de préciser que le calendrier particulier de cet hiver (avec des réveillons de Noël et du Jour de l’An des samedis), a entraîné des adaptations de la part des hébergeurs avec des offres de séjour et de forfaits adaptés, la flexibilité étant le maître-mot de cette période clé pour les stations de sports d’hiver.

Les premières tendances révèlent également des taux d’occupation prévisionnels qui atteignent d’ores et déjà 70 % pour les vacances d’hiver. Cette période pourrait d’ailleurs bénéficier des calendriers scolaires de la clientèle étrangère avec la présence de la clientèle suisse et en provenance d’Europe de l’Est.

Pour la période du mois de mars, les premiers résultats s’échelonnent quant à eux de 30 % à 50 % et les premières estimations pour les vacances de printemps grimpent à plus de 40 % à ce jour ; des chiffres très encourageants que les calendriers internationaux pourraient encore dynamiser avec la présence des skieurs britanniques.