Il y a seulement deux mois, le vice-président de la Fédération Handisport de Hebei, Zhang Guosheng, a annoncé lors d’une réunion de travail préparatoire à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022, que des efforts importants seraient faits pour développer le Handiski et l’accès aux sport d’hiver pour les personnes en situation de handicap.
Zhang a déclaré : “Nous allons mettre en place un système qui favorisera l’intégration des personnes en situation de Handicap. Nous souhaitons dès à présent, promouvoir le ski et le patinage sur glace et les rendre accessible au plus grand nombre”. 
Prendre cette mesure sous-entend d’importants investissements dans des installations adaptées, la formation de véritables professionnels et une sensibilisation de la population. Il a notamment été proposé dans les toutes prochaines années de rendre le ski accessible à près de 500.000 personnes souffrant d’un handicap.

Actuellement, sur Hebei, 5 disciplines olympiques sont pratiquées par des personnes en situation de handicap : Curling en fauteuil roulant, hockey sur glace, ski de fond, snowboard et ski alpin. 

La région de Hebei compte déjà 8 athlètes sélectionnés en Equipe Nationale de Handiski, 3 coureurs sélectionnés en Equipe Nationale de snowboard, 12 joueurs de hockey sur glace, et 10 athlètes mal-entendant en Curling curling qui s’entraînent actuellement dans la région de Heilongjiang.
Le gouvernement Hebei assure la présence de coureurs chinois en situation de handicap pour les Jeux Olympiques de 2018 à Changpin – Corée, qui pourront lutter pour l’obtention de médailles. Pour 2022 et les Jeux Olympiques de Beijing, ces mesures devraient augmenter considérablement les probabilités de médailles pour les athlètes chinois.