Tristan Stead, un habitant de Seattle était parti skier à Whistler Blackcomb avec sa famille. Lorsqu’il allait s’asseoir sur le télésiège du Peak Express, le jeune homme a lâché son bâton. «Le télésiège était assez loin lorsque je me suis baissé mais il est allé vite et m’a bousculé. Mon oncle Rufus m’a attrapé et le télésiège s’est soulevé dans les airs», raconte le garçon de 11 ans sur CTV Vancouver.

Sa famille a crié pour arrêter l’appareil tandis que Tristan a réussi à se débarrasser de ses skis. Il est ensuite resté suspendu plus de 7 minutes à 10 mètres du sol.

«C’était effrayant parce qu’il glissait à travers ses vêtements», raconte Christopher Sakai, qui a filmé la scène. Le personnel du télésiège a arrêté l’appareil et a fait appel à plusieurs skieurs pour récupérer le garçon. Ils ont tendu une bâche en-dessous du télésiège, ont compté jusqu’à 3 et Tristan s’est lâché pour atterrir sans problème dans la bâche. Hormis une petite douleur à la nuque, Tristan en est sorti indemne selon sa mère et le journal CBC News Canada.

La station des Menuires, organise depuis le début de la saison et jusqu’au 17 mars, une démonstration de sauvetage de télésiège avec des professionnels des remontées mécaniques. Chaque jeudi, les secouristes de la station s’entraînent en conditions réelles avec l’aide de 12 volontaires. Cette activité plait beaucoup aux visiteurs. C’est une manière de joindre l’utile à l’agréable, en faisant faire une activité aux touristes et un entrainement pour les sauveteurs.