Que faire si vous êtes pris dans une avalanche ? I LOVE SKI a interrogé Olivier Mariande, Guide / Sauveteur en Montagne qui nous explique les précautions à prendre pour débuter le ski de randonnée en toute sécurité et les conseils à suivre si vous êtes pris dans une avalanche.

I LOVE SKI : Olivier, quelles précautions donneriez-vous à un skieur amateur pour skier en toute sécurité ?

Olivier Mariande : Préparer sa sortie, se renseigner en amont en récoltant le maximum d’informations ( auprès des professionnels locaux, internet, bulletin d’estimation du risque en avalanche, bulletin météorologiques, étude préalable du profil du terrain…), bien se préparer physiquement, s’assurer du bon fonctionnement de son matériel de ski et de sécurité (DVA*, RECCO**, ABS***, sonde, pelle…) et apprendre à s’en servir, sont autant de messages de prévention diffusés tout au long de l’hiver et ce jusqu’à disparition totale du dernier flocon de neige de la saison…

Dans tous les cas, la règle de base étant de ne jamais partir seul et de toujours prévenir une personne de l’itinéraire envisagé.

Le skieur devra également adapter sa sortie à sa condition physique du moment (connaissance du terrain, dénivelé). S’il est débutant, on ne peut que le conseiller de commencer sa pratique du ski (hors piste, randonnée…) avec un ami expérimenté, au sein d’un club de montagne, voire d’engager un professionnel de la montagne (guide de haute montagne) lors d’une ou plusieurs journées de découverte.

Cette journée sera l’occasion d’apprendre les gestes technique de progressions en groupe, de sécurité (conversions à ski, découverte et utilisation du matériel de sécurité tels que le DVA…) et les bons réflexes à adopter pour aborder sa sortie sereinement. Le dernier conseil que l’on pourrait donner au skieur amateur serait de savoir renoncer si les conditions nivologiques semblent suspectes.

I LOVE SKI : Quels conseils donneriez-vous à une victime pris au piège dans une avalanche ?

Olivier Mariande : Déjà être bien équipé de son matériel de sécurité (DVA, ABS, RECCO) et de ne pas partir skier tout seul, de manière à ce que vos compagnons puissent engager les recherches et vous désensevelir le plus rapidement possible. Ce seront eux les premiers secouristes !

Le temps que les secours organisés arrivent sur place, de longues minutes se seront écoulées.

Les 15 premières minutes, les chances de survie sont de 91%.

Ensuite, il existe plusieurs modes opératoires pour augmenter ses chances de survie en avalanche :
Le premier des conseils étant déjà d’essayer de ne pas se faire ensevelir :
– Si la fracture du manteau neigeux se fait sous vos pieds, sautez/courez vers l’amont de l’avalanche.
– Si l’avalanche s’est déclenchée à distance, que vous avez le temps d’observer le cheminement de la coulée, précipitez-vous sur les côtés pour se mettre hors de portée le plus rapidement possible.

Tenter de rester en surface de l’avalanche

Dans le cas où nous n’avez pu éviter la coulée de neige, essayez de rester en surface par tous les moyens en vous débattant. Les skis et bâtons ont la particularité de faire office « d’ancre à neige » et de vous amener au fond de la coulée, elle même se déroulant telle une vague en effectuant un cycle rotatif de haut en bas.
Débarrassez-vous donc si vous le pouvez de ces équipements qui vous tireront inéluctablement vers le fond de l’avalanche et vous empêcheront de rester en surface.

Il faut savoir qu’une fois arrêtée, la neige peut devenir aussi dure que du béton : aménagez vous une poche d’air devant votre visage. Cela vous protègera les voies respiratoires une fois immobilisé. Une fois enseveli et la situation figée, essayez de rester le plus calme possible.
Plus facile à dire qu’à faire, mais cela vous permettra de conserver le maximum d’oxygène pendant les longues minutes d’attente. Dans tous les cas, ne jamais rester passif face à une avalanche ! Il n’est jamais de trop de rappeler que la montagne est un fabuleux terrain de jeu mais qu’un certain nombre de règles doit être respecté.

Évoluer en toute sécurité doit être une priorité pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi d’évoluer dans ce magnifique milieu en perpétuelle évolution.

Sans oublier que les professionnels sont là pour vous avertir de ces dangers, vous faire découvrir de nouvelles sensations et vous faire partager leur passion pour la montagne.

* DVA : Détecteur de Victime en Avalanche
** ABS : Système d’Airbag spécialisé conçu pour la neige
*** RECCO : Le système, composé de deux parties, consiste en un détecteur RECCO® utilisé par les secouristes et en un ou plusieurs réflecteurs. Ces derniers sont intégrés aux vêtements, casques, équipement de protection et chaussures des grandes marques de matériel de ski. Le réflecteur est fixé de façon permanente et ne nécessite ni formation, ni pile et fonctionne en permanence (source : RECCO).