La rivalité concernant le lancement de la saison en Amérique du Nord perdure depuis quelques années… Les domaines skiables de Loveland, d’Arapahoe Basin, et Sunday River se lancent chaque année dans une course effrénée pour ouvrir en premier. Une véritable « guerre » s’est mise en place à travers les stations américaines.

Cette année, le titre a été remporté par la célèbre station de Killington Resort. Cependant, certaines stations ayant ouvert de petites zones praticables, réclament d’être reconnues comme « première station ouverte aux Etats-Unis ».

La saison est lancée depuis le 18 octobre aux Etats-Unis.

Sunday River a annoncé son ouverture très rapidement avec la mise en route de ses nombreux canons à neige. Décrochera t-elle la seconde place du podium ?

Dans la station de Killington Resort, une seule piste est ouverte pour le moment. Cela a été rendu possible grâce aux nombreux canons à neige qui ont fonctionné intensément pour permettre cette ouverture. Les températures relativement basses de ces derniers jours ont permis de fabriquer facilement de la neige. Malgré des conditions météo peu favorables prévues dans les prochains jours, les conditions devraient s’améliorer vendredi et samedi.
Le snowpark a également ouvert ses portes pour le plus grand plaisir des passionnés de freestyle (2 modules sont actuellement praticables).

La télécabine K-1 Express et le télésiège North Ridge ont été mis en service pour les rares skieurs qui ont pu être présents le 18 octobre pour l’ouverture de la station.

Killington Resort  est une station de ski américaine, se situant dans le Vermont

Elle se situe au coeur des Montagnes Vertes et s’étend sur sept montagnes. La station offre un large domaine skiable desservi par 22 remontés mécaniques. De nombreuses activités de glisse y sont pratiquées. Le terrain est très diversifié permettant une grande pratique des sports de glisse.

Killington Resort a d’ailleurs été choisie pour l’organisation de la prochaine Coupe du Monde de slalom féminin 2016-2017. La station n’avait accueilli d’événement semblable depuis 25 ans. La Coupe du Monde est donc de retour sur la Côte Est des Etats-Unis.