C’est ce 1er août qu’a eu lieu la 29ème édition du tétrathlon de Chapelco 2015.

Un extraordinaire défi relevé par des sportifs de haut niveau réunis dans hémisphère Sud pour combiner la pratique du ski alpin, du VTT, de la descente en kayak et de la course à pied.
Le magnifique village argentin de San Martín et ses environs, sont devenus le camp de base de ce tétrathlon. Avec seulement 2000 habitants recensés en 1947, San Martín fut l’un des villages précurseurs dans le développement des sports d’hiver : les premiers skieurs choisirent en effet les pentes les plus propices pour s’adonner aux joies de la glisse avec leurs skis en bois.
Avec le temps, les aménagements ont été de plus en plus nombreux : le tourisme s’est développé et la pratique du ski a pris une plus grande ampleur. Et c’est il y a 26 ans, qu’est né le premier El Tetratlon de Chapelco. Un évènement unique, dont la simple participation est déjà une aventure, ne serait-ce que par l’environnement dans lequel il est organisé : ski de randonnée au coeur des vallées encaissées, parcours dans la forêt en VTT, course à pied le long des chemins balisés accédant à des points de vue uniques, et enfin une épreuve de kayak le long du Lac Lacar.
Sans aucun doute, le ski reste la discipline phare de ce tétrathlon. Plus de 340 athlètes ont participé à cet évènement pour le moins original et ont dû faire preuve d’une résistance extrême pour cumuler ces 4 disciplines sportives. Une importante chute de neige sur Chapelco Ski Resort et San Martín de los Andes a permis à la XXIX Edition du Tetrathlón 2015 de bénéficier de conditions exceptionnelles de neige et de vent, le tout dans des paysages de rêves avec pour unique objectif de finaliser le plus rapidement possible cette épreuve sportive. Une journée aux conditions météorologiques très dures, où la neige et la pluie ont été les protagonistes de l’épreuve la plus extrême et emblématique d’Argentine.
La station de ski est restée ouverte durant toute la durée de l’épreuve, hormis de 10:00 à 12:00 où quelques pistes avaient été partiellement réservées pour ce tétrathlon. Les skieurs présents sur le domaine ont donc pu profiter pleinement de leur journée de ski.
L’offre importante d’hébergements au coeur de la vallée, a permis aux concurrents, mais également à leurs accompagnants de se loger à proximité sans aucune difficulté.
Pour cette 29ème édition, le podium fut 100% argentin, avec en première position Vera Fabian (qui termina l’épreuve en 4 heures et 40 minutes), Munoz Gustavo en deuxième position et Romera Facundo pour la troisième position. 5 minutes seulement ont séparé ces 3 concurrents.
Pour terminer, Rafael González nous fait partager son expérience de cet évènement : “Participer à mon premier Tétra a été pour moi la seconde expérience la plus intense de ma vie, après la naissance de mes 4 enfants.
Le Tétra de Chapelco devient un objectif de vie. Si je ne devais participer qu’à une seule course dans l’année, ce serait le Tetra sans aucun doute. ¿qu’est ce qui me motive à participer à une course pour laquelle je n’ai aucune probabilité de gagner ? Je me suis souvent posé la question. Le Tétra de Chapelco a quelque chose d’unique, même de mystique. Irrationnel. Un peu fou. Le Tétra n’est pas une course comme les autres, que tout le monde peut organiser, à laquelle tout le monde peut participer… Le Tétra est différent chaque année, chaque jour. Il n’y a pas 2 Tétras identiques. Le Tétra, c’est la nature à l’état pur. De la neige dans les yeux, de la boue dans les oreilles, de l’eau glacée dans les pieds. Sueur. Terre. Vent. Vertige. Rythme cardiaque au delà des limites. L’adrénaline dans sa plus simple expression. C’est pour tout cela que je participe au Tétra. Pour me sentir vivant. »